Conseils pratiques avant l’acquisition d’un chauffe-eau

Vous aimez avoir de l’eau chaude pour votre douche ou votre bain. Pour cela, vous aurez sûrement besoin d’un chauffe-eau. Bien choisir ce dernier assurera une utilisation optimale et des économies.

Les capacités du chauffe-eau et de la maison d’accueil

 

Le nombre de personnes que vont avoir besoin d’eau chaude ainsi que les appareils qui vont consommer cette production d’eau sanitaire influent directement sur le choix, lors de l’achat de chauffe-eau.

 

En effet, ces deux facteurs déterminent la dimension du ballon d’eau chaude dont vous allez faire l’acquisition. De 100 à 300 litres voire 500 litres sont les capacités communément admises pour les besoins des familles.

 

Un autre point à prendre en considération est la taille de votre habitat et la distance entre le chauffe-eau et les points de puisages. Des modèles plus petits de 15, 30 et 50 l peuvent compléter la production d’eau chaude quand la distance est très élevée.

 

Deux autres points importants sont à ne pas négliger lors de votre sélection : l’entreposage du cumulus et l’espace d’intervention, si besoin est, autour du ballon. Ces deux éléments sont des détails vraiment importants pour une bonne maintenance et une optimisation de la durée de vie de votre cumulus.

 

Un dernier point qui peut avoir son importance dans le cadre d’une pose par scellements de chevilles ou par kit de cerclage au plafond est le fait de choisir entre un cumulus vertical ou horizontal.

chauffe eau atlantic aci

Le cumulus avec une résistance blindée

 

Sur ce modèle de cumulus blindé, la résistance destinée à chauffer l’eau se trouve au bas de la cuve et est souvent sujette à l’entartrage. En effet, plongée dans l’eau, le thermoplongeur est en contact direct avec les particules qui se déposeront sur lui et réduiront sa capacité de chauffe.

 

Pour le nettoyer, il faudra vider le ballon électrique de son eau. La nécessité de vidange rebute les utilisateurs en plus de la consommation d’énergie élevée qui résultera de l’entartrage.

 

Son point positif réside dans son petit prix. En effet, son prix vraiment attractif lui permet d’être concurrentiel pour les familles à petits budgets. C’est son principal point fort et cela fait de lui le champion dans les régions où l’eau est peu entartrante.

 

Le chauffe-eau à résistance stéatite et la technologie ACI

 

Un fourreau entoure la résistance stéatite et la maintient hors de l’eau ce qui implique des économies d’énergie jusqu’à 8% par rapport au modèle blindé. Cela facilite les interventions puisqu’il n’y a pas nécessité à vidanger le chauffe-eau. De plus, l’anode en titane a une longévité exceptionnelle.

 

La technologie ACI hybride Atlantic va protéger la cuve de la corrosion par la dépose des particules de magnésium sur les parois grâce à son système breveté. Cela prolonge la vie du chauffe-eau d’une part. D’autre part, ce système s’adapte à toutes les eaux indépendamment de leurs qualités.

 

Vous pouvez utiliser un adoucisseur d’eau en amont de ce cumulus. Dans ce cas, la dureté de l’eau doit être de 15°f ou plus.

 

L’absence d’obligation de vidange lors des maintenances et l’amélioration de la durée de vie de la cuve sont les points forts de ce ballon électrique. De plus, il permet des économies d’énergie par rapport à la version blindée.

 

Le ballon d’eau chuade thermodynamique

 

La technologie permet de capter les calories présentes dans l’air même à basse température, de -5°C jusqu’à 35°C, pour donner de l’eau chaude. C’est une grande diminution de la consommation d’énergie avec un bénéfice crédit sur les impôts.

 

Ce chauffe-eau thermodynamique doit se trouver, de préférence dans une pièce chauffée puisqu’il va puiser les calories de la pièce et donc, de ce fait, la refroidir. De plus, la pompe à chaleur intégrée est bruyante et les prix d’acquisition et de pose sont exorbitants. La rentabilité est donc sur le très long terme.